SDCC 2006 REPORT / 1e partie

Tous les moyens sont bons pour échapper à la chaleur étouffante de la canicule : ventilateurs, climatisation, crèmes glacées, douches froides, hiberner dans un frigo... Certes on n’a pas vu ce qui s’est passé lors des 36 précédentes éditions, mais comme on nous dit que chaque nouvelle session est encore mieux que la précédente, autant prendre le train en marche. Hop 15 heures d’avion via le Texas pour aller s’enfermer dans l’incroyable SAN DIEGO CONVENTION CENTER à deux pas de la baie, et finalement pas trop loin de notre hôtel. Ce salon s’étend sur plusieurs étages, le cœur est le Exhibit Hall qui doit faire 400m de long sur 100m de large (selon mes calculs totalement approximatifs). Dans ce gigantesque Hall, un nombre incalculable de stands, du tout petit éditeur de fanzine aux grosses franchises telles DC Comics ou HASBRO. Non seulement c’est le rendez-vous des créateurs de figurines, mais aussi celui des éditeurs de comics du super-héros vieillissant aux publications underground, en passant par les inconditionnels de Star Wars, les dealers de cartes de base-ball, les vendeurs de DVD strictly asiatiques, les stands de Nintendo ou Sony, les Playmate sur le retour (sisi), les gothiques en sueur, les dessinateurs en herbe ou les vieux routards, les réalisateurs école Youtube, les dédicaces dans tous les sens possibles, les vieilles gloires de la télé (HULK !), les sculpteurs de monstres, les projections d’anime toute la journée, les conférences, les concours de déguisement...la liste est longue...comme la queue pour rencontrer celui qui fait la voix de Spongebob. Avec une fréquentation incroyable, et de plus en plus importante qu’on s’approche du week-end, le Comic Con est le rendez vous de tous les fans. Et les fans y trouvent leur compte ! Pour ce qui nous concerne plus particulièrement, il existe depuis quelques années un endroit spécial au cœur du Hall intitulé TOY GROWERS qui regroupe bon nombre de sociétés et d’acteurs du Designer Toy. Citons en vrac TOY2R, FLOPDOODLE, STRANGECO, SUPER7, MUNKY KING, KIDROBOT, TOKIDOKI, TOWER RECORDS, KACHING BRANDS, KOZIK, GAMA-GO... De l’artiste indé à la boîte confirmée, c’est évident que le Comic Con est le rendez-vous obligatoire pour rencontrer presque TOUS les acteurs du mouvement (enfin surtout les américains). La majorité des artistes a également fait le déplacement, que ce soit pour une simple séance de dédicaces, ou bien pour arpenter comme tout un chacun les longues allées du salon. Ainsi TIM BISKUP, GARY BASEMAN, TOKIDOKI, JEFF SOTO, PUSHEAD, FRIENDS WITH YOU, PETE FOWLER, JAMES JARVIS, JOE LEDBETTER, MARS-1, JERMAINE ROGERS, RUN, NATHAN JUREVICIUS, HIDDY / SECRETBASE et j’en oublie plein. Dans une ambiance plutôt bon enfant, les artistes se prêtent allègrement au jeu, signant boîtes et figurines, discutant avec les fans, festoyant le soir venu. Il aurait fallu le don d’ubiquité pour pouvoir assister à tous les évènements, aussi il fallait plutôt faire le tri et surveiller l’horloge car le temps passe ici plus vite que partout ailleurs. Voila pour l’ambiance générale, dans le prochain épisode, on rentrera un peu plus dans le détail en faisant le tour complet des forces en présence. SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC
Ecrire un commentaire