Discret « Les jouets font maintenant partie de ma vie »

Discret, ce nom ne vous est peut-être pas inconnu et c’est normal. Le roi de la mise en scène de personnages en tout genre c’est lui : Star Wars, Simpsons, Lego, Marvel, Schtroumpfs … tout y passe ! Arnaud dit Discret aime raconter des histoires, et ça se voit, à travers seulement un cliché il arrive à nous propulser dans son monde bien à lui.

Discret a longtemps attisé notre curiosité, et c’est tout simplement que nous sommes allés lui poser quelques questions.

Tout d’abord, pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Arnaud BRECHT, j’ai 36 ans, j’habite à Paris, autodidacte dans tout ce que j’entreprends, je photographie des mises en scène que je réalise avec des jouets depuis 3 ans. Je publie régulièrement mes photos sur Instagram, Eyeem, de temps en temps sur Flickr, et j’ai créé une page Facebook, ainsi qu’un Tumblr.

Hebergeur d'image

Comment t’es venue cette envie de mettre en scène des personnages de tous genres au beau milieu de décors urbains ?

En 2010 j’ai acheté un reflex numérique, plutôt généraliste j’ai pris beaucoup : d’amis, du street art, des oiseaux, des fleurs, des voitures, des monuments, des spectacles, des poses longues, des modèles féminins, puis j’ai cherché de l’intérêt du propos dans mes images. Mis à part la qualité technique, c’était classé et oublié une fois transféré sur l’ordi. Même si cette nouvelle façon de me promener l’appareil au poing me plaisait de plus en plus, je n’avais pas encore trouvé le truc qui me motiverait à sortir le reflex de 2kg tous les jours.

En 2011 j’ai eu le déclic en passant chez mes parents, mon petit neveu avait laissé tous mes anciens Schtroumpfs alignés sur la table du salon, avec le moulin et la maison du Grand Schtroumpf. Je les ai schtroumpfographié. Ils me rappelaient des souvenirs, c’était des retrouvailles ! J’ai eu quelques idées, mon imagination était toute stimulée ! Je n’ai pas chanté « lalala Schtroumpf » mais j’avoue quand même que Dorothée m’a hanté 2 minutes haha !

Hebergeur d'image

J’ai gardé sur moi le Schtroumpf avec sa chope de bière et j’ai réalisé une première série à l’extérieur, à la manière des nains de jardin du film Amélie Poulain.

Hebergeur d'image

J’ai posté mes photos sur Flickr en cherchant des groupes en rapport aux Schtroumpfs, puis c’est comme ça que j’ai découvert une grande variété de jouets et de styles. Des photos allant du jouet posé sur un meuble, jusqu’à des figurines qui interagissent avec d’autres et j’aimais bien ce décalage.

J’ai gagné mes premiers abonnés après un détournement de l’origine du monde et un Schtroumpf dans une pissotière avec le produit bleu pour désinfecter.

Hebergeur d'image

Je faisais des photos humoristiques en illustrant des Schtroumpfs dans leur quotidien proche de celui des hommes, j’en ai acheté d’autres et imaginé de nouvelles scènes.

Mon intérêt pour les jouets grandissait j’allais de groupe en groupe voir ce qu’il se faisait et j’ai découvert des photos de Domo et d’autres figurines très colorées. Je suis passé dans votre boutique Artoyz rue de l’Arbre Sec et j’ai reconnu pas mal de produits. Mon choix s’est porté sur des petites figurines de moins de 7cm pour faire des scènes mixtes avec mes autres jouets. J’ai pris des Domo et des Bearbrick, et par la même occasion, j’ai découvert le principe d’acheter des boites à l’aveugle.

Hebergeur d'image

Comment fonctionnes-tu : choisis-tu à l’avance les endroits que tu veux shooter ? Ou tout se fait à l’improviste ?

Mon fonctionnement a évolué en 3 ans. Au début c’était des scènes réalisées à la maison avec un petit studio portatif de 30 cm sur fonds colorés ou sur une terrasse à la lumière du jour, puis j’ai trouvé plus décalé et esthétique de photographier les jouets dans la rue.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Progressivement et naturellement, j’ai augmenté mon rythme et adapté mon style quand j’ai rencontré @celicelo qui fait plutôt des photos de rue. On se fait des sorties photos régulièrement, on s’entraide on pose l’un pour l’autre et on explore de nouvelles idées.

Hebergeur d'image

Je prépare toujours quelques scènes complexes en amont à la maison avant de les faire dehors, même si finalement je les réalise différemment en fonction de l’environnement. Je prends tout d’abord des photos au smartphone que je conserve comme mémo en attendant le bon moment.
Par exemple j’ai capturé sur fond blanc cette scène et j’ai attendu qu’il pleuve pour sortir :

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

En 2012 J’ai commencé dans mon quartier vers le parc de la Villette et les environs de mon travail vers Palais Royal avec des jouets sélectionnés le matin en fonction de la météo, de mon inspiration et du succès de mes dernières publications.

Les jouets font maintenant parti de ma vie, je me balade rarement sans avoir sur moi deux ou trois jouets différents, figurines ou véhicules miniatures. Et en fonction des lieux et de la lumière je réalise une scène et plusieurs photos qui peuvent se transformer en petites séquences d’images à suivre.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Parfois l’inspiration vient simplement de demandes d’abonnés qui laissent des commentaires. On me réclame certains jouets ou je réponds à des challenges, j’aime quand c’est participatif et être dans des thématiques imposées. Je ne m’arrête que très rarement, j’ai toujours quelques photos d’avance pour mes publications quotidiennes, mais avoir une date fixe pour répondre à un thème me stimule d’autant plus.

Ici pour ce concours Instagram, le thème était la chanson «The Robot » de Kraftwerk. J’ai dupliqué un DaftPunk en faisant 4 photos, puis déplacé à chaque prise avec son synthétiseur lego et je fusionne les photos. L’image d’arrière plan est une projection d’un personnage Star Wars que j’ai également dupliqué 4 fois et mis sur ma télé en fond d’écran.

Hebergeur d'image

Comme Instagram est organisé par date je réalise des séries avec le même personnage et la même idée, il peut ainsi revenir épisodiquement dans ma galerie, avec la même phrase « on partage ? »

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

J’alterne et j’explore de nouvelles idées, je change de jouets j’attend la bonne heure pour capturer et la bonne heure pour poster :

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Certaines idées sont basées simplement sur la couleur du jouet, par exemple pour « Mickey en noir et blanc » quand j’ai vu du rouge et du jaune dans le décor rappelant les couleurs de ça salopette je me suis dit que ça serait une photo sympa.

Hebergeur d'image

Des jouets peuvent aller ensemble comme la Schtroumpfette et le Domo en tenues de sport années 80.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Quelques photos et une petite histoire insolite :

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

J ‘ajoute toujours une petite phrase en commentaire de mes photos.

« Au secours une abeille dans mon casque ! »

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Quels sont les personnages que tu préfères mettre en scène ?

J’aime bien les personnages articulés comme les Troopers. Les résultats sont plus proches de ce que pourrait exprimer un modèle humain et offrent plus de possibilités mais ils sont plus longs à faire tenir debout et à mettre en place que des figurines moulées en caoutchouc ou en vinyle. Les Toys ont des expressions figées, il faut trouver le décor et la situation la plus adaptée pour que la magie opère.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Quel est le regard des gens lorsque tu prépares ta scène à photographier ? De l’admiration ? De l’interrogation ?

Je pense qu’on est tous pareils, au début on appréhende le regard des autres et on s’habitue.

Hebergeur d'image

Dans les lieux où il y a beaucoup de passage, par exemple en plein milieu de l’allée principale du jardin des Tuileries, si je m’attarde trop longtemps des groupes se forment. À ce moment-là je donne mon pseudo sur Instagram (je devrais penser à me faire des T-Shirt et des cartes de visites).

Parfois des touristes attendent que je termine pour prendre ma scène en photo. Les ados regardent intrigués et j’ai entendu « c’est Dar » la dernière fois, je pense qu’ils aiment bien. Sinon les moins de 10 ans se servent, j’ai déjà rattrapé un Schtroumpf ;-)

Hors zones touristiques, souvent les retraités habitués des lieux restent à côté de moi et discutent avec d’autres personnes qui s’arrêtent. Je leur montre le rendu sur le petit écran de mon appareil photo on échange quelques mots ça les amuse.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Sinon le reste du temps je suis invisible, personne ne s’arrête et je suis tranquille pour photographier mes scènes, il faut juste faire attention à ce que personne ne vienne marcher sur mes figurines ou glisser sur mes voitures.

Hebergeur d'image

Que fais-tu dans la vie ?

J’étais chef de projet multimédia dans une Banque, je reste ouvert aux propositions mais plutôt dans le domaine de la photo et du jouet si possible. Dans l’attente d’un nouveau travail, je me consacre à ma passion tous les jours.

As-tu déjà eu l’envie de faire un livre de toutes ces photographies ? Une exposition ?

Oui de plus en plus, j’ai exposé une fois modestement 2 photos dans le restaurant d’entreprise de mon ancienne boite et j’ai eu de bons retours.

Sinon je serais exposé avec d’autres Instagramers dans le cadre des parcours Chronoshooting à partir du mardi 24 juin galerie Thierry Marlat, 2 rue de Jarente 75004 Paris.

Quel est le prochain cliché que tu as en tête ? Le cliché que tu rêverais de réaliser ? (Un endroit atypique etc)

Justement je viens de faire des photos du radeau de Barbe Rousse le Pirate dans Asterix et Obélix. Je l’ai mis dans la fontaine des mers devant l’Obélisque place de la Concorde, c’est typiquement le genre de cliché que j’aime faire.

Hebergeur d'image

Des mises en scène avec des jouets en mouvement et en interaction avec les éléments, j’aime quand il y a de l’eau ou quand les jouets sont suspendus dans les airs. Lors des derniers orages j’ai aussi photographié l’avion de Tintin avec les éclairs, c’était sympa.

Hebergeur d'image

Quel rapport entretiens-tu avec les art toys ? Tes artistes préférés ?

J’aime les formes simples et épurées qu’on trouve dans la grande majorité des artoyz. Pour le transport et le mix avec mes autres jouets j’étais plutôt orienté vers de petites figurines articulées et colorées, mais j’ai pu photographier des toys de 25cm et j’ai trouvé ça top. Je n’ai pas de noms en particulier, je prends le jouet tel qu’il est et j’essaye de le mettre en scène le mieux possible.

Deux vidéos de 15s avec mes artoyz :

Tu es suivi par plus de 16 000 followers sur Instagram, comment expliques-tu cela?

C’est un nombre important d’abonnés et nous ne sommes pas beaucoup de français à dépasser les 10k. La plupart sont sur Instagram depuis le début, après il faut relativiser, ce n’est pas le nombre d’abonnés qui indique si un compte est bon, il est toujours possible d’acheter des followers ou de pratiquer le follow pour follow.

Personnellement je suis sur Instagram depuis 2 ans, je publie au minimum une photo par jour, je participe à de nombreux challenges français, américain et indonésien avec des mises en scène de jouet ou des photos classiques en rapport aux thèmes.

J’avais 2500 abonnés et une progression raisonnablement d’1 ou 2 nouveaux par jour. Vers la fin du mois de Mai, j’ai été ajouté à la liste des suggestions d’Instagram. On devient ambassadeur pendant 15 jours, en étant proposé directement aux nouveaux inscrits. C’est un tremplin, les gens s’abonnent et laissent des commentaires sincères ou simplement pour être remarqués et gagner des abonnés au crochet de votre popularité soudaine, puis ça se stabilise et la vie reprend.

Après ce raz de marée je constate que la moyenne d’âge de mes abonnés a rajeuni et qu’on me sollicite plus qu’avant en message privé pour me demander des mises en avant sur mon compte ou d’être le relais de publication.

Idéalement je préférerais qu’on me propose des jouets haha ! Dans d’autres pays des bloggeurs vivent de ça, en France c’est plus discret.

Hebergeur d'image

Concernant les art toys : quand as-tu commencé à les collectionner ?
En septembre 2011 mais je n’en ai pas beaucoup.

Quel fut ton premier toy ?
Un tout petit domo marron, mais si on parle de jouet d’enfance j’ai eu un ours en peluche et un canard en bois avant de passer aux Playmobil.

Pour finir quel serait ton top 3 ?
Alors en art toys voici mon top 3 :
1 – les Beavers de Jeff Pidgeon
2 – les Domo
3 – les Skelanimals

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Merci beaucoup Arnaud de nous avoir accordé un peu de ton temps, d’avoir répondu en détails à toutes nos questions, et surtout de nous avoir fait partager une partie de tes beaux clichés.

Nous ne pouvons que vous inviter à découvrir son univers encore plus en détails en le retrouvant sur :

Facebook / Instagram / Eyeem / Flickr / Tumblr

6 réflexions au sujet de « Discret « Les jouets font maintenant partie de ma vie » »

  1. Interview passionnante! On apprend des tas de choses et je suis vraiment fan du travail de Discret. Quel talent, bravo!
    Mais, par pitié, essayez de faire un article sans fautes, ça pique les yeux franchement. Ca la fout mal : même dans le titre!!

  2. Fan du travail d’Arnaud depuis ses débuts, je reconnais même la pissotière qui a servie pour la photo du Schtroumpf :)

  3. Ping : Artoyz
  4. Merci Camille pour l’interview ;-)
    Je passerais vous voir dans votre nouvelle boutique.
    Merci à tous ceux qui ont lu l’interview jusqu’au bout et un grand merci à ceux qui m’ont laissé des gentils commentaires ici : Laetitia, Artur et Dimitri.
    à bientôt
    Discret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question afin de vérifier que vous êtes bien un humain! * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.