Blog

Retour
Chris Ware : Comics de répétition
24 juin
ARTOYZ
Chris Ware : Comics de répétition



Il y a en ce bas monde trois types d’humour : le comique de répétition, le comique de répétition et... le comique de répétition. Cet adage, Chris Ware l’ a bien compris au point d’en devenir un des maîtres lors du festival de la BD d’Angoulême. En 2013 il fait parti de la short list pour recevoir le Grand Prix, pas de bol, c’est Willem qui s’en empare. En 2018 ? Richard Corben, 2019 ? Rumiko Takahashi. 2020 ? Emmanuel Guibert. Un nombre assez fou d’insuccès qui consacreront à tout jamais Ware comme un looser magnifique.






Toutefois, en 2021, son nom se retrouve aussi sur une shortlist de 4 noms. Rusty Brown, son dernier ouvrage était pourtant reparti bredouille tandis que Benoit Peeters ( Président du Jury, spécialiste de Ware et auteur de « Chris Ware : la bande dessinée réinventée ») expliquait que le livre était hors concours et qu’il faudrait récompenser l’œuvre de l’auteur dans son entièreté.






Et puis le 23 juin, l’impensable se produit. Après une ribambelle de prix prestigieux allant du prix Eisner (22 fois) au prix Harvey (28 fois), Chris Ware reçoit le Grand Prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre.






Chris Ware voit le jour en 1967 et grandit dans une famille de journalistes où il voit défiler plusieurs dessins originaux qui seront publiés. Une fois étudiant, il dessine dans le Daily Texan, le journal étudiant de son université du Texas. Repéré par Art Spiegelman, il réalisera deux histoires courtes dans le magasine RAW et en 1987 sortira Floyd Farland, Citizen of the Future, un ouvrage de jeunesse qui fut tellement décevant pour l’auteur qu’il se murmure qu’il en aurait acheté les derniers exemplaires pour les faire disparaître.






C’est en 1993 que sa carrière prend son envol avec Acme Novelty Library . Dans cette collection, d’abord éditée chez Fantagraphics Books avant que Ware les éditent lui-même, l’auteur s’amuse avec l’objet. Variant les formes (strips, poster, journal), les poids et demandant une implication constante du lecteur comme dans Building stories (2007) qui demande au lecteur de fabriquer son propre chemin de lecture.






Inédit en France pendant plusieurs années, les Acme Novelty Library seront publié sous la forme de recueils avec Jimmy Corrigan en 2002 chez Delcourt, Quimby the mouse chez l ‘Association et ACME en 2007 la encore chez Delcourt.














Sur notre site, vous pourrez retrouver, Rusty Brown, dernier ouvrage en date de l’artiste et suite spirituelle de Jimmy Corrigan. Un ouvrage fou, dense, bouleversant en plus d'être une formidable porte d’entrée dans l’univers de Chris Ware.

Livre toujours avec Monograph by Chris Ware. Un bilan exhaustif et passionnant sur 25 ans de carrière, le tout sublimement édité par Rizzoli.






Et pour finir, le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau, le petit digestif après un copieux repas : une figurine haute de 13 cm de Jimmy Corrigan par Presspop.





Les produits associés