Blog

Retour
La pop culture perd la face avec YAO et Devil Toys
12 sept.
ART
La pop culture perd la face avec YAO et Devil Toys

On dirait qu'un monument pop a eu le droit à une toute nouvelle sorte de portrait... N'est-ce pas Devil Toys ?

Si vous ne connaissez pas l'artiste taïwanais YAO, nous vous le conseillons vivement. Dans ses peintures il déconstruit les figures de la pop culture avec un style brut mais une technique pleine de finesse. Faisant littéralement disparaître ses sujets, YAO s'est notamment attaqué à Megaman, KFC, Mario, Donald Duck ou encore Mickey.

Intéressé par les peintures subversives de YAO, Devil Toys a décidé d'en transformer une en figurine en résine de 22 cm. Le sujet ? La plus célèbre des souris : Mickey. Dans une sorte d'effacement d'une figure omniprésente et d'une entreprise qui l'est tout autant, YAO dénature l'aspect mais pas le fond. Peut-être est-ce pour ça que l'on arrive tout à fait à reconnaître chaque attribut de Mickey.

The Beauty of Vanishing de YAO et Devil Toys est éditée à 99 exemplaires avec un autographe certifié et sera disponible dès demain sur le site de Devil Toys au prix de $230.

Crédits : YAO/ Devil Toys 

Source : Devil Toys / The Toy Chronicle