SDCC 2006 REPORT / 3e partie

Special K... KIDROBOT: A la fois le bon, la brute et le truand si l’on écoute les commentaires des observateurs. La démocratisation de la figurine illustrative et l’avènement d’un certain type de magasins ont fait de cette société l’un des exemples en la matière. On ne peut pas nier l’impact et la force de frappe de ce, désormais, grand acteur du Designer Toy (ou du Platform Toy pour les plus contrariants). Mais ce n’est pas pour ravir tout le monde, en effet, il y a scission entre ceux qui déchantent et qui sont revenus du Dunny et des autres figurines sorties à la va-vite, et ceux qui voient en eux un levier pour faire décoller leur carrière de toydesigner et le moyen de s’initier et/ou commencer une collection personnelle. On ne peut donc décemment nier leur existence (suprématie ?) et leur importance aujourd’hui dans ce relatif petit monde. Alors qu’allaient-ils nous présenter au COMIC CON ? Eh bien l’attente et l’interrogation furent maigrement récompensées, puisque la nouveauté du 1e jour fut la pré release des DUNNY SERIES 3. Certes c’est l’évènement majeur de l’été de Kidrobot, mais cela n’est pas vraiment une nouveauté fracassante car la série sortait dix jours après. Le lendemain une version GID d’un DUNNY Série 3 n’a raisonnablement pu exciter qu’une poignée de Dunny addicts. La surprise du surlendemain, le DUNNY DEPH Bleu à 500 ex, avec la jolie casquette brodée à 150 exemplaires relevait un tantinet le niveau, mais honnêtement on avait un peu l’impression qu’on se foutait de nous. Le dernier jour devait être un peu plus excitant avec l’annonce d’une nouveauté de Joe Ledbetter, mais au dernier moment la release a été annulée, selon les bruits de couloirs parce que le toy ne satisfaisait ni l’artiste ni la société. Un grand coup d’épée dans l’eau, si tant est qu’on attende quoi que ce soit de cette collaboration. Leur très grand stand ne comportait que 4 stèles dans lesquelles devaient figurer les exclus, et le reste du stand n’était qu’un comptoir et un vaste couloir pour faire la queue pour les dédicaces sans déranger les autres stands. Oui, je ne vous le fais pas dire... Seul un « giant sized Munny noir » customisé au fur et à mesure du salon par les artistes présentait un léger intérêt. Dommage car on a eu l’occasion de voir en douce certains des projets de rentrée de Kidrobot nettement plus excitants qui auraient mérité de figurer en bonne place chez eux plutôt que de créer du buzz sur...pas grand-chose...Kidrobot a certes installé un lifestyle et possède l’une des plus fidèles communautés online, mais réussiront-ils à renouveler leurs créations et leurs productions sans se décrédibiliser...L’avenir nous le dira ! Juste en face de KIDROBOT figurait un petit nouveau au SDCC et dans le milieu en général. On en avait entendu parler depuis quelques mois, mais sans trop savoir qui que quoi donc ni ou. KACHING BRANDS, puisque c’est de cela qu’il s’agit, a donc fait son introduction au marché en mettant toutes les chances de leur coté grâce à un stand digne de ce nom, loin des stands ramassés qui feraient passer le marché dominical de Melun pour un exemple d’organisation. Deux étages, des vitrines de qualité, un stand DJ, un espace chill out, des tonnes de prototypes, un catalogue plutôt léché, un staff toujours souriant et très complet. Ouais c’est sur, c’est beau, c’est imposant, ça brille, mais qu’est ce qu’il y a dedans ? Le truc qu’on ne pouvait pas rater chez eux, à moins d’être atteint d’une sévère lésion rétinienne c’était ces splendides TESTUJIN 28 à différentes échelles. On nous avait annoncé une version de 60 cm, eh ben hormis celle-là on a pu voir une GIGANTESQUE version de 36 POUCES. Dieu que c’est beau ! Parmi les artistes collaborant avec ce toylabel, notons Mizna Wada, Colorblok, TobyHK, Buffmonster, MAD, Sket, Joe Ledbetter, Tim Tsui et Arnie Kim. Les premières productions mises en vente lors du SDCC ne présentait qu’un faible intérêt : - SDCC exclusive FLCL Canti, - TobyHK Dumb Dummies + TobyHK figure et les dogs mini-figs, - Mizna Lens Lollipop Girl et Hachoo Monkey Mais la qualité est en tout cas au rendez-vous, de belles figurines vinyles en grand format et des packagings corrects à prix raisonnables. Une autre figurine DIY/à customiser avec une tête cubique intitulée Fourcube et designée par TobyHK a suscité un peu plus d’excitation, et beaucoup s’en sont servi pour les dédicaces d’artistes tout au long du salon. Quoi d’autre comme dirait Georges Clooney ? Des tas de trucs, difficile de voir une ligne directrice tant le nombre de projets est important et le lien entre chacune semble très faible voire inexistant. A la fois du graffiti related, des 12’’ très réalistes d’acteurs américains ou hongkongais, des choses très mignonnes mais parfaitement insignifiantes, des samuraïs, des toys façon origami, ou encore des choses étonnantes et novatrices... Essayons de faire un premier tri, de toute façon on a que peu d’infos ou de dates de sorties donc contentons nous de ce que nous avons. Nous avions avant de partir, vu des images d’un projet estampillé MOTÜG, et plus particulièrement celui d’EWOK intitulé Horsellington, mais nous avons découvert quelque chose d’encore pus intéressant avec le projet de NYC LASE qui n’a pas encore de nom. Belle sculpture, effet ventral Erick Scarecrow a présenté deux figurines tirées tout droits de l’univers graphique de FAT ALBERT avec ce personnage « DUMB DONALD » ici revu et corrigé avec des déformations corporelles. Le style est old school, les amateurs seront nombreux. Changeons de registre avec l’apparition de ARNIE KIM, coréén de son état, et surtout l’un des créateurs de figurines à l’effigie de Bruce Lee les plus respectés. Bon certes y en a pas des centaines, mais quand même, le type fait un sacré boulot et le réalisme est troublant pour celles qu’on a vu (Bruce Lee dans le Jeu de la Mort). Un must pour tous les amateurs du Petit Dragon...Les autres passeront leur chemin. TOBYHK un charmant garçon de HongKong comme son nom peut laisser présager, débarque avec quelques figurines très fidèles au Urban HK Style, seulement cela n’arrive-t-il pas un peu tard ? Beaucoup de projets ont été présentés signés de la main du garçon néanmoins : HK FLCL Canti, Camouflage Canti, Toby SDCC exclusive Dumb Dummies figure, the dog mini-figs, et le DIY FourCube. Peut-être pour ceux qui auraient raté le train Eric So... Néanmoins les sus-cités figurines FLCL CANTI valent le détour ; ce personnage intrigant avec une tête cathodique, 4 versions furent présentées, dont 3 dispos à la vente, mention spéciale pour la MAD*L et la Camo Black. Hokoten Harajuku, soit des vinyles de japonaises branchées aux grands yeux kawaï et aux jambes arquées...mouais...on repassera pour l’originalité, même si l’on doit reconnaître la qualité de la finition étonnante. L’un des projets qui a véritablement le plus attiré notre attention c’est sans nul doute les 4 personnages conçus par Cameron Tiede, que nous avions pu voir en action à de nombreuses reprises grâce à des customs de toy. Son style inimitable et très fleuri nous avait tout de suite happé, et le passage en toy augure du bon, du très bon. 4 figurines de taille moyenne (12 cm environ, ce qui tranche par rapport au reste qui est largement plus grand), des couleurs que tes yeux avaient oublié. Très frais. On passera rapidement sur les projets vinyliques General Guan Yu de Vin Teng, qui sont des guerriers chinois du Moyen Age, excellemment réalisés, vraiment différents, peut-être un peu loin de nos univers graphiques...En tout cas la taille et le niveau de détails est impressionnant. Gageons que nous avons vu, dans le catalogue qu’ils nous ont donné, des illustrations de KOA, SKWAK et BUFF MONSTER, ce qui annonce peut-être une collaboration future... ? Pour conclure sur ces deux stands, on appréciera la volonté de bien faire et l’investissement non négligeable de l’un, et le laisser-aller ainsi que le « reposage sur lauriers » de l’autre, sans pour autant être convaincu totalement par tout ce que l’on a pu voir chez Jules comme chez Jim. A boire et à manger en somme. Manger des faritas et boire de la bière mexicaine ? Oui, ok on y retourne mais C’EST LA DERNIERE FOIS HEIN ! Et très vite la suite.... SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC SDCC
Leave a comment